🍂 L’automne 🍂 est bien installé, le froid, la pluie, le vent sont de retour, notre peau s’assèche et notre corps a plus que besoin d’ancrage et d’être chouchouté pour préparer l’hiver au mieux ! C’est aussi la grande période des gorges qui grattent, des nez qui coulent et de tout ce qu’ils présagent quand notre système immunitaire s’affaiblit 🙂

Rien de tel qu’une bonne séance de Yoga pour se faire du bien! Au programme pour moi c’était une douce – mais intense – séance de YIN YOGA à la maison, grâce à la plateforme YOGA CONNECT sur laquelle je suis des cours de Yoga depuis plus d’un an maintenant. Et je dois dire que ces séances de YIN me font toujours le plus grand bien. Justement parce qu’elles mêlent douceur, ancrage, mais aussi intensité, force mentale, et permettent de challenger notre patience et de travailler le lâcher prise

Le flow que j’ai pratiqué aujourd’hui avait pour but de stimuler l’immunité de l’organisme, en enchaînant des Asanas permettant de faire circuler la LYMPHE.

Disclaimer:  Je ne suis ni médecin, ni prof esseure de Yoga. J’étudie la naturopathie afin d’en faire mon métier, et je pratique le Yoga. Je partage ici ce qui me passionne au quotidien, les informations qui me sont utiles dans ma pratique, ce qui fonctionne pour moi. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les postures, et que vous n’avez jamais pratiqué de Yoga, ne faites rien seul.e qui pourrait entrainer une blessure. Demandez conseil à un professionnel qui saura vous guider intelligemment en fonction de votre propre niveau. 

Mais d’abord, c’est quoi, la lymphe ?

La lymphe, c’est cette humeur qui assure la circulation des lymphocytes et qui – entre bien d’autres choses – sert à drainer les liquides excédentaires, les débris, les toxines cellulaires. Elle joue un rôle essentiel dans notre système immunitaire pour assurer la défense de l’organisme.

Les organes lymphatiques assurent la production des lymphocytes, tandis que la lymphe assure leur transport. Les globules blancs interviennent dans la destruction des agents pathogènes (toxines, virus, bactéries…). Ces organes lymphatiques se distinguent en deux groupes: les organes lymphatiques primaires (moelle osseuse, thymus) qui assurent la production des lymphocytes, et les organes lymphatiques secondaires (ganglions lymphatiques, rate) qui assurent la différenciation et la prolifération des lymphocytes.

Les ganglions sont un peu comme des petites usines, des petites stations d’épurations. Ils sont situés tout le long les vaisseaux lymphatiques, en particulier:

🍂 aux plis de l’aine    🍂 sous les aisselles     🍂 au niveau du thorax et de l’abdomen    🍂 de chaque côté du cou

Ils permettent de filtrer la lymphe, d’éliminer les toxines et les débris qu’elle transporte.

Lorsque la circulation de la lymphe est déficiente, l’organisme peut s’affaiblir, s’intoxiquer. Cela entraine généralement des problèmes de santé, comme par exemple (pour les moins graves!) des gonflements au niveau des membres, de la cellulite, une sensation de jambes lourdes, des vergetures, une infection etc. Vous avez sûrement déjà expérimenté lors d’une visite chez votre médecin, le fameux  » Hummm oui les ganglions sont enflés! » ? Eh bien c’est signe qu’ils sont surchargés et pour cause, il y a infection !

Contrairement au système sanguin, le système lymphatique ne possède pas de pompe. Le sang est propulsé par l’activité de pompe du coeur, alors que la lymphe circule quant à elle grâce aux contractions musculaires et aux mouvements du corps. Vous avez surement déjà entendu parler de ces fameux massages / drainages lymphatiques réalisés par des professionnels de santé (masseurs kinésithérapeutes, angiologues..) ? Eh bien ils servent à faire circuler la lymphe et à booster le système immunitaire pour diminuer le risque d’infection!

Yoga et drainage lymphatique

Il existe une multitude de façons de drainer la lymphe. Comme je l’ai dit plus haut, en allant voir un spécialiste qui vous prodiguera un massage doux, profond. Vous pouvez aussi pratiquer l’automassage à la maison.

Mais le Yoga, via la pratique d’asanas (postures) et de pranayamas (techniques de respirations), peut également vous aider à stimuler votre immunité. Et c’est ce que j’ai fait avec la séance de YIN YOGA. Il s’agissait ici de pratiquer des postures permettant la bonne circulation de la lymphe dans tout le corps. 

Les asanas – postures de Yoga

Voici un (petit) aperçu des postures que j’ai tenues lors de ma pratique. Chaque posture devait être tenue trois minutes. 

Je n’expliquerai pas comment rentrer dans les postures, car je ne suis pas professeure. Je partage simplement quelques idées de pratique, si vous pratiquez déjà le Yoga et que vous vous connaissez suffisamment pour savoir si vous pouvez les réaliser ou non. 

🍂 Sarvangasana – La Chandelle : pour faire circuler la lymphe des pieds jusqu’au bassin. Peut aussi être pratiquée contre un mur pour encore plus de confort. Cette posture, vous pouvez la réalisez EVERYDAY ! dans votre lit le soir contre le mur, après une séance de sport, etc. Elle est simple mais terriblement efficace et bénéfique pour votre corps, notamment pour votre circulation sanguine et biensure, de votre lymphe ;D

🍂 Paschimottanasana – La pince debout: pour faire circuler la lymphe du bassin jusqu’à la tête. Seule – et rare – posture debout de la séance de YIN.

🍂 Dragon pose : la pose qui m’a le plus challengée car elle est vraiment très intense pour l’aine, le psoas, la hanche engagés. Et il faut la faire des deux côtés 😀 

🍂 Supta Baddha Konasana – Papillon allongé : pour ouvrir les aines, stimuler les ganglions situés au niveau des aines. 

🍂 Anahatasana:  ouverture de la poitrine, du coeur. On travaille ici la zone des aisselles au niveau du drainage lymphatique. 

🍂 Matsyasana – la posture du poisson avec des blocs. Le but est d’ouvrir la poitrine et la zone de la gorge. 

🍂 Bananasana – la posture de la banane : Etirement complet de tout le côté, des chevilles jusqu’au bout des doigts 

🍂 Savasana: posture du cadavre. Posture d’intégration la plus importante car elle permet au corps d’assimiler l’ensemble de la séance. On peut rester le temps qu’on veut dans cette posture, prendre un temps de méditation également. 

La pratique de Pranayama – techniques de respiration:

L’immunité, on la booste également par un bon travail respiratoire. Plus la capacité respiratoire est ample, plus on oxygène les cellules de l’organisme., et donc on aide le travail d’élimination des toxines.

Voici quelques liens de vidéos que j’aime regarder pour m’exercer:

🍂 On peut pratiquer la respiration alternée, appelée NADI SODHANA (respiration avec une seule narine). 

🍂 La pratique de KAPALABHATI est également très énergisante, c’est un exercice très intéressant à faire le matin et surtout, à jeun (car beaucoup de mouvements abdominaux assez énergiques :D)

🍂 Vous pouvez trouver pas mal d’autres vidéos expliquant la respiration, comme la Respiration UJJAYI qui est très utilisée en Yoga. 

Vous pratiquez le Yin Yoga ?

Marinou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *